[Le sujet]
Comment utiliser la didactique des maths pour comprendre les difficultés de nos étudiant.e.s scientifiques qui ne se destinent pas à faire des mathématiques ?

Comment adapter ses supports de cours pour les entrainer progressivement sur les difficultés identifiées avec cet outil ?

[L’historique – Le contexte]
Un premier post-doctorant, Julien Seznec, a fait un premier de bibliographie et d’accompagnement d’une dizaine d’enseignant.e.s de l’Université Paris-Saclay. Côté recherche, il a regardé la biblio sur la transition lycée université en maths pour en tirer des outils pour travailler avec une dizaine d’enseignant.e.s volontaires. Côté action, il a pu utiliser ces outils pour travailler avec les enseignant.e.s à l’évolution de leurs supports de cours.
On cherche quelqu’un.e pour continuer et étendre ce travail prometteur !

[Candidat.e]
Nous cherchons un.e candidat.e, avec une thèse en sciences et un intérêt pour la didactique ou avec une thèse en didactique

[Modalités]
Post doc à partir d’octobre 2022. Candidature à envoyer avant le 20 juillet (vague 1) ou le 25 août (vague 2 si le poste n’est pas pourvu à la vague 1) à Ghislaine Gueudet (ghislaine.gueudet@universite-paris-saclay.fr), la didacticienne des maths qui suit l’aspect scientifique du projet, ou Jeanne Parmentier (jeanne.parmentier@universite-paris-saclay.fr), la responsable du Centre d’Expérimentation Pédagogique de l’institut, qui suit la partie opérationnelle du projet.

Retrouvez toutes les informations ici, et n‘hésitez pas à relayer l’annonce dans vos propres réseaux !