Unités d’Enseignement, Semestre 2

Le semestre est découpé en 6 UE.

  • Lumière
  • Bioénergétique
  • Codage
  • SEA 1
  • Débats
  • Stage L1

Lumière – TC2.01 – 6 ECTS

Ce cours a pour but d’initier les étudiants aux interactions lumière-matière et d’en étudier les phénomènes résultants. Les objectifs de l’enseignement de chimie sont de comprendre les modes d’excitation et de désexcitation, de savoir utiliser la loi de Beer-Lambert (en lien avec les TP de physique et de chimie) et de savoir manipuler des spectres d’absorption et de fluorescence.

L’enseignement de physique apporte des bases liées à la réfraction et à l’optique géométrique et sera complété par une série de TP en Ingénierie Physique. De plus, une introduction à l’utilisation d’Arduino permettra aux étudiants d’acquérir un savoir-faire particulièrement utile lors des projets (notamment le projet SEA1 de L1).

L’enseignement de mathématiques permet d’apporter les bases de la résolution des systèmes linéaires, et notamment le pivot de Gauss.

Disciplines concernées : Chimie, Physique, Mathématiques, Ingénierie Physique

Responsable : Cyril Dauphin

Bioénergétique : comment les organismes vivants transforment l’énergie ? – TC2.02 – 6 ECTS

L’étude de la transformation de l’énergie par les organismes vivants ou bioénergétiques est un champ pluridisciplinaire reposant sur la biochimie métabolique, la thermochimie et la thermodynamique. Des exemples empruntés à la biologie permettront d’illustrer les cours de chimie et physique. En effet cette UE permettra aux étudiants de comprendre les mécanismes mis en œuvre par les systèmes biologiques pour utiliser l’énergie lumineuse (photosynthèse) ou chimique (respiration). Des bases solides d’enzymologie, métabolisme et physiologie animale et végétale seront ainsi apportées.

L’enseignement de physique porte sur le second principe et est en continuité directe avec celui de premier semestre. En chimie, la partie cinétique est une initiation à la cinétique chimique pour des réactions simples avec un ordre simple. L’enseignement de mathématiques approfondit l’étude des fonctions d’une variable réelle commencée au premier semestre. La notion de dérivée d’ordre supérieur est introduite et la régularité de fonctions étudiée ; on y apprend également à calculer des développements limités.

Les cours de cette UE permettront d’apporter les savoirs nécessaires à la seconde partie du projet SEA1.

Disciplines concernées : Biologie, Chimie, Physique, Mathématiques

Responsable : Étienne Blanc

Codage et Traitement de l’Information – TC2.03 – 6 ECTS

Cette UE traite du codage et du traitement de l’information, problématique présente dans toutes les disciplines scientifiques. Il peut s’agir, en biologie par exemple, de la transmission des gènes ou de l’expression de l’information contenue dans le génome.

Dans la partie informatique, on poursuivra l’apprentissage de l’algorithmique et de la programmation en langage python initiée au premier semestre. On s’appuiera sur diverses applications, notamment l’utilisation de l’informatique dans l’analyse des génomes.

L’enseignement de mathématiques est consacré au dénombrement (introduction aux coefficients binomiaux et formule du binôme de Newton) et polynômes (développements et factorisation) ainsi qu’aux fonctions de plusieurs variables.

Disciplines concernées : Biologie, Informatique, Mathématiques

Responsable :  Tony Février

Sources d’Énergie Alternatives 1 – TC2.04 – 5 ECTS

Les APPi (Apprentissages par Projet inductif) visent à rendre les étudiants acteurs de leur formation en jouant sur leur motivation et leur engagement dans le dispositif d’apprentissage. L’enseignement SEA1 est le premier APPi de la licence.

Produire de l’électricité à partir de boues ?

L’objectif de ce projet interdisciplinaire est la réalisation d’une pile à combustible microbien alimentant une source de lumière (ou un autre dispositif). Cet enseignement est en lien étroit avec les UE Lumière, Bioénergétique et Débats. Il permet d’aborder les notions scientifiques de sources électriques, méthodes de mesure électrique, oxydo-réduction, piles chimiques, types de bactéries et métabolisme bactérien, métabolisme énergétique…

Les étudiants travaillent par groupes de 4-5 pendant toute la durée du semestre 2, soit en autonomie, soit en présence d’enseignants des différentes disciplines concernées (Chimie, Biologie, Physique…). L’équipe enseignante forme également les étudiants à analyser les dynamiques de groupe et à identifier le rôle de chacun au sein du groupe.

Disciplines concernées : Ingénierie Biologique, Ingénierie Physique, Chimie, DAMS, SHS

Responsable : Franck Brouillard

57h de projet

Débats actuels sur les sciences et l’innovation – TC2.05 – 4 ECTS

Cette UE, sur le thème des grands enjeux contemporains, entre en partie dans le champ des Sciences Humaines et Sociales. La partie SHS est organisée en une semaine thématique intensive. L’objectif de cet enseignement, réalisé par groupes de 4, vise à amener les étudiants à réfléchir autour d’enjeux scientifiques d’actualité dans des domaines variés tels que la santé, l’environnement, la société numérique, les transports etc.

L’enseignement d’anglais, en continuation directe avec l’enseignement de S1, porte une attention particulière aux fondamentaux oraux et écrits afin de permettre aux étudiants de s’exprimer en public et débattre de sujets scientifiques. L’encadrement, réalisé par un intervenant de langue maternelle anglaise, aura aussi comme objectif de sensibiliser les étudiants aux différentes cultures anglo-saxonnes.

Disciplines concernées : Anglais, Sciences Humaines et Sociales

Responsable : Martine Thomas

Stage de diffusion scientifique – TC2.06 – 3 ECTS

Associés en binômes, les étudiants rejoindront pendant 2 semaines une association ou un laboratoire afin de créer des supports pédagogiques et de communication scientifique destinés à une manifestation ouverte au public (Fête de la Science, Journées du Patrimoine, animations scientifiques estivales destinées à de jeunes enfants…). La plupart du temps, ils seront ensuite amenés à présenter leur animation dans le cadre de ces manifestations postérieurement au stage.

Les principaux objectifs pédagogiques de ce stage sont l’approfondissement de notions vues en cours ainsi que l’engagement et la responsabilisation des étudiants.

Responsable : Martine Thomas