La formation mène à un diplôme de licence en « Sciences et ingénierie » avec deux parcours au choix :
- Bio-ingénierie
- Ingénierie Physique, Mathématique et Informatique.

Une spécialisation progressive
1ère année (S1 et S2) : les étudiants suivent tous les mêmes enseignements (qui sont obligatoires). La formation est découpée en « Unités d’Enseignement » (UE) interdisciplinaires organisées autour de thèmes transversaux. La première année, les « Unités d’Enseignement » (UE) couvrent toutes les disciplines enseignées à l’Institut Villebon – Georges Charpak : informatique, mathématiques, physique, chimie, biologie, ingénierie, anglais et compréhension du monde économique et social. Une large place est faite à l’expérimentation pratique et à l’apprentissage par projets.

2ème année (S3 et S4) : L’enseignement est organisé de façon similaire à la première année, mais les étudiants peuvent choisir de renforcer leur connaissances dans certains domaines en fonction de leur projet professionnel.

3ème année (S5 et S6) : c’est l’année de la spécialisation scientifique et de la préparation au projet professionnel. Les étudiants choisissent l’un des deux parcours proposés : « Bio-ingénierie » et « Ingénierie Physique, Mathématique et Informatique ». Pour chaque parcours, deux options sont proposées :
1. une option préparation à l’entrée en master et en école d’ingénieur.
2. une option préparation à la vie professionnelle et entrepreneuriat.

Un rythme universitaire revisité
Les enseignements étant construits autour de sujets interdisciplinaires, les différentes disciplines sont abordées à des moments différents, en fonction des besoins. Pas de monotonie donc à l’Institut Villebon – Georges Charpak : les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas !
Quelques temps forts ponctuent cependant la semaine avec en particulier :

  • le lundi matin consacré à une conférence  animée par un intervenant extérieur ou par des étudiants souhaitant partager un centre d’intérêt
  • une demi-journée consacrée aux sports
  • une demi-journée pour dresser un bilan de ses acquis et réfléchir à son projet d’avenir
  • plusieurs fois par semaine, de l’accompagnement personnalisé (tutorat, parrainage)
  • et pendant une partie de la formation, une demie journée pour conduire ses propres projets et approfondir ses propres questions

Un stage de 2 semaines dans une structure de médiation scientifique, deux stages de 7 semaines, l’un dans un laboratoire de recherche, l’autre dans une en entreprise sont prévus au cours des trois années de formation