Le jeu 2048 – HTML, CSS et Javascript

Retour aux fiches

  • Fiche
  • Descriptif
  • Références, liens et vidéos

Disciplines : Informatique

Niveau : étudiants de licence

Mots clés : MOOC, classe inversée, formation hybride en ligne et en présentiel

Contact : innovations[at]villebon-charpak.fr, remi.sharrock@telecom-paristech.fr

Enseignant référent : Rémi Sharrock

Résumé : Les étudiants construisent le jeu populaire 2048 à partir de zéro. Interface graphique, interaction avec le joueur et moteur du jeu sont entièrement programmés.

A quel besoin ce format répond-il ?

Concevoir et implémenter le jeu 2048 pour qu’il fonctionne sur un navigateur web et smartphone.

L’enseignement en deux mots

Les étudiants construisent le jeu populaire 2048 à partir de zéro, interface graphique, interaction avec le joueur et moteur du jeu sont entièrement programmés. Les prérequis sont les bases de la programmation dans n’importe quel langage de programmation (boucles de répétition, variables, conditions).

Que fait-on concrètement ?

Les étudiants se forment eux-même sur internet en utilisant des MOOCs, des sites interactifs pour apprendre en ligne HTML CSS et JavaScript. Par exemple Codecademy, 3Wa (3W academy), Codeschool, Openclassrooms, Khan academy. En présentiel, le professeur accompagne individuellement chaque étudiant dans la réalisation du jeu 2048 en personnalisant en fonction des compétences acquises et de l’évolution de l’apprentissage. En séance commune, les remarques globales et autres astuces sont diffusées à l’aide de démos interactives.

RemiSharrock - jeu 2048

Évaluation des apprentissages

Évaluation continue et démonstration finale du jeu.

Points forts

Appropriation des objectifs du module par les étudiants car motivés pour créer un jeu d’eux-même. Autonomie dans l’apprentissage (choix du cours en ligne et vitesse d’apprentissage).

Limites

Praticable uniquement avec une petite classe (maximum 20 étudiants). Le suivi personnalisé pour chaque étudiant demande beaucoup d’effort d’adaptation pour le prof.

Il est parfois dangereux de donner trop d’autonomie pour certains publics. Il faut alors augmenter la dose de transmissif classique en augmentant le nombre de séances communes avec démo participative pour tout le monde.

Certains étudiants n’aiment pas les tutoriels interactifs en ligne (ça va trop lentement, ça va trop vite) et préfèrent finalement du texte descriptif classique pour certaines parties des cours. Il trouvent alors d’autres ressources par eux-même en ligne.

Recommandations, spécificités, transférabilité

Cette méthode pédagogique est assez simple à mettre en œuvre, il faut néanmoins connaître un ensemble de ressources en ligne à proposer pour donner du choix aux étudiants. Il faut également avoir un projet de programmation motivant, comme créer un jeu.

Références

Dans google : openclassrooms, codeschool, codecademy, khan academy, 3W academy, etc.

Les commentaires sont fermés.