Le 26 juin 2020, Diane Leduc, Professeure au département de didactique à l’Université du Québec à Montréal et directrice de l’Observatoire interuniversitaire sur les pratiques innovantes d’évaluation des apprentissages, a proposé une demi-journée de formation en ligne, organisée par l’institut Villebon-Georges Charpak pour les porteurs de projets de la Chaire sur l’Innovation Pédagogique de l’Université Paris-Saclay. Cette chaire est portée par Martin Riopel, vice doyen à la recherche à l’Université du Québec à Montréal et est pilotée par un comité de direction, constitué de son titulaire, Martin Riopel, avec Jeanne Parmentier, coordinatrice de la chaire, Lydiane Nabec, directrice de l’institut Villebon – Georges Charpak et Isabelle Demachy, Vice Présidente formation de l’Université Paris-Saclay.

Ce temps de partage visait à introduire la méthodologie d’études qualitatives.

Interactive, la séance s’est articulée autour des principes de conduite de l’entretien individuel en sciences humaines et sociales. Un large temps de mise en pratique et d’analyse réflexive a fait suite à une présentation de nature transmissive. Réparti par petits groupes dans des salles virtuelles, chacun a eu l’opportunité de tester un répertoire de questions préalablement constitué, au travers de quelques scenarios conçus sur mesure.

L’après-midi a été l’occasion idéale de s’entraîner à simuler des entretiens semi-directifs, à la fois ouverts mais également cadrés afin de recentrer, relancer ou bien encore d’approfondir le discours de la personne interrogée. Diane Leduc a livré de nombreuses clés relatives à la posture attendue du « chercheur animateur, interviewer» afin que celui-ci parvienne à se nourrir habilement d’informations, toujours dans une considération positive et en soulignant la singularité de chaque « informant ». Les propos ont été accueillis avec sollicitude, avec un positionnement de neutralité.

L’équipe de l’institut Villebon-Charpak remercie Diane Leduc pour la qualité de son intervention, son regard positif inconditionnel ainsi que pour sa grande écoute. Nous avons hâte d’approfondir la formation lors du deuxième volet sur l’analyse de contenu issue des verbatims.